Blog d'Etude de la Culture Visuelle Moderne

Ce Blog porte principalement sur les mangas et l'animation japonaise. Vous y trouverez des fiches descriptives euphorisantes et des critiques transcendantales de ces oeuvres marquantes et singulières qui nous viennent du Pays du Soleil Levant.

19 juillet 2009

Detroit Metal City (Animé)

Detroit Metal City

(Animé)

réalisé par Nagahama Hiroshi, d'après le manga de Wakasugi Kiminori

Japon : 12 épisodes de 14 minutes - Studio 4°C - 2008

detroitmetalcity01

Les douze épisodes de cette mini-série Detroit Metal City reprenant quasiment case par case les deux premiers tomes du manga de Wakasugi Kiminori, j'encourage tous ceux qui souhaiteraient découvrir cette série à se précipiter immédiatement vers mon précédent article sur le sujet (une bonne occasion pour tous mes lecteurs via Blogchan ou Aggregator Sama de découvrir ma toute première critique bloguesque, réalisée avant mon inscription sur ces deux référenceurs). Mais si ces quelques OAVs se trouvent être un véritable copié-collé animé de la version papier, que nous reste-t-il alors à en dire ? En premier lieu, on peut remarquer l'excellence des doublages, dont celui de Sôichi qui fait magnifiquement ressortir le côté débilement scyzophrène du personnage, la grande qualité des musiques (que ce soit pour la chanson Satsugai, générique d'intro de la série et pur moment de Metal nippon, comme pour les compositions pop et vomitives d'un pathétique - et tellement réaliste - Tetrapod Melon Tea, par exemple) ou encore l'originalité et le dynamisme d'une réalisation servant à merveille l'ambiance comique et grotesque de chaque épisode (et où la taille et la forme de l'image changent constamment, à la manière des différentes cases du manga). On peut aussi noter la bonne idée d'avoir modifier l'ordre de certains chapitres par rapport à l'oeuvre d'origine, afin de pouvoir finir la série en beauté sur un spectaculaire passage d'anthologie, ou bien celle de conserver à l'écran les nombreux effets de mouvements ordinairement réservés aux dessins fixes (ce dont on est parfois pas loin ici, animation South Parkienne oblige). C'est simple : avec tous ces éléments, on peut sans danger dire que jamais une adaptation de manga n'aura été aussi fidèle et proche de son modèle.

detroitmetalcity02

"Y a du soleil et des nanas ! Darladadidada !"

En contrepartie, cette étonante proximité entre le manga et l'animé implique une faiblesse de taille : passer de l'un à l'autre fera inévitablement perdre au second une grande partie de sa saveur. Chaque gag, chaque dialogue et chaque personnage étant identiques dans les deux versions, on peut regretter un manque de sang neuf bien réel lors du visionnage de ces OAVs, si l'on a préalablement lu les deux premiers tomes dessinés par Wakasugi Kiminori. Mais entre deux maux, j'ai personnellement tendance à choisir le moindre et je préfère donc la direction prise par le Studio 4°C pour cette adaptation de Detroit Metal City plutôt que celle des interminables fillers bouches-trous souvent insupportables ("Ha mais bouge tes fesses San Goku ! T'attends quoi ? Que Maître Kaïo finisse par mourir d'ennui comme nous ? Et ton clampin de fils qui fait copain-copain avec un robot ! Argh... je meurs...") ou celle du "on change tout sans aucune raison" bien trop fréquente dans le monde déprimant des adaptations live daubesques. Et après tout, voir nos personnages de manga adorés se mettre à bouger, à parler (et à chanter) comme on les avait imaginé, dans un respect total de l'ambiance générale dégagée par les pages que nous avons joyeusement dévoré : n'est-ce pas là tout ce que l'on demande d'un bon animé ?

detroitmetalcity03

Tous aux abris : Walt Disney a racheté les droits de D.M.C !

Articles (plus ou moins) en rapport avec celui-ci :


Commentaires

    Tu soulignes le gros problème de cette adaptation : sa trop grande fidélité au matériau d'origine.
    J'ai tendance à penser qu'une grande partie de l'humour de DMC vient de l'effet de surprise qu'il arrive à ménager ; il faut dire que Krauser a des réactions à ce point surprenante et imprévisible que cela peut vite devenir jouissif. Je me suis ennuyé comme un rat mort devant l'anime, et je mets cela sur le compte d'un effet de surprise absent, et donc un humour dont je connaissais les ficelles.
    Je ne suis même pas arrivé au bout de l'anime...

    Posté par Gemini, 19 juillet 2009 à 12:19
  • oui, mais...

    pour ceux qui n'ont pas lu le manga, cet anime est un régal ! Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde personnellement.

    Posté par hoyhoy, 20 juillet 2009 à 21:28

Poster un commentaire